Avoir de la patience

Tout arrive à point à qui sait attendre, dit-on

Être patient est nécessaire pour toute sorte de situation. Cela ne peut qu’être une qualité, la patience peut même être vue comme un don car elle n’est pas donnée à tout le monde. 

Comment être patient ?

J’ai trouvé des exercices qui fonctionnent plutôt bien : lire des livres, fixer un point choisi pendant une dizaine de minutes sans aucune raison, essayer de rentrer un fil dans une aiguille, démonter et monter un objet ou utiliser un Rubiks cube. À vous de voir!

Attendre, c’est une chose. Patienter en est une autre, c’est attendre avec une pointe de sagesse.

Ai de la patience pour toute chose, mais avant tout, envers toi-même. Regarde cette vertu comme un territoire à conquérir, le but ultime qui te permettra d’achever tous les autres. La patience n’est pas ta capacité à « attendre », la patience est ce que tu fais pendant cette attente. img_6622-1

Prend exemple sur la patience du fermier qui doit attendre pour que son arbre ai des fruits, ce chat qui attend qu’une souris sorte d’un trou vide ou sur l’épicier qui espère des clients alors qu’il y a une grande surface à deux mètres de son local. Pas sur ce gars qui a dépensé 2€ dans un distributeur qui ne veut rien lui fournir, et qui cogne dessus.

Quelques fois nous ne voulons pas patienter car nous considérons que c’est inutile. Cette impression est un piège car le résultat de cette patience sera tout le contraire.

Ai la patience de patienter.

POINT DE VUE SPIRITUEL

Ah la patience.. elle est indispensable dans notre relation avec Dieu. Surtout lorsqu’il s’agit de la prière! Ce moment où il faut attendre, où l’incertitude règne mais aussi là où notre confiance en Dieu prend le dessus.

Ma prière se réalisera-t-elle? Combien de temps vais-je attendre?

La réponse est simple, Dieu répond toujours à ta prière, Il répond par oui, attend ce n’est pas le bon moment ou non, j’ai meilleur pour toi. Peut importe ta prière tu dois savoir quelque chose de primordial : Dieu n’a pas la même mesure de temps que nous.

Par exemple, dans ce verset: «Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans.» Jean 20:4 

Nous ne savons pas si mille ans signifie vraiment mille fois douze mois. Cela nous démontre que Dieu ne se base en aucun cas sur le temps, mais sur le résultat qu’Il veut pour notre bien. Ta prière peut se réaliser tout de suite, demain, dans un mois comme dans dix ans. Peu importe ton souhait, Dieu connaît le moment parfait et Il te fera patienter le temps qu’il faut, car Il est notre Père et Lui seul connait nos réels besoins plus que quiconque.

Conclusion : Patienter dans l’assurance que Celui qui est au volant de notre destiné, le pilote bienveillant de notre avenir est Dieu, ne fera qu’attendrir notre espoir et encourager notre patience dans la prière.bible-ouverte

“Vous avez entendu parler de la patience de Job, et vous avez vu la fin accordée par le Seigneur — que le Seigneur est plein de compassion et miséricordieux”. Jacques 5. 11

Le témoignage que le Seigneur a rendu à Job est un témoignage des plus excellents, malgré les attaques de Satan: un homme “parfait et droit, craignant Dieu et se retirant du mal” (Job 1. 8). L’épreuve à laquelle il est soumis n’a pu que mettre en évidence la justesse de cette appréciation.

Dieu nous met sans arrêt à l’épreuve, pour nous apprendre. Voici l’exemple de Job, Job était très patient, pourtant à l’occasion de cette épreuve, quelque chose dans son être profond et que Dieu seul voyait est apparu: c’est son autosatisfaction, son sentiment de propre justice. Ces pensées dans son cœur devaient être mises à jour. Pour amener Job à prendre connaissance de ce qui devait être repris en lui, Dieu se sert de ses amis venus le consoler. Durant trente-cinq chapitres, Job est mis à l’épreuve:

Par ses amis qui ne disent mot pendant sept jours (2. 13). Provoqué par ce long silence, Job est à bout de patience et va désormais se plaindre (3. 1).

Par ces mêmes amis, des “consolateurs fâcheux” (16. 2), qui insinuent de fausses accusations (chapitre 4 et suivants).

Par plusieurs questions que Dieu pose à Job (38–39) en prenant lui-même la parole: “Est-ce toi qui…?”.

Par une nouvelle question, puisque Job ne réagit pas: “Celui qui conteste avec le Tout-Puissant, l’instruira-t-il?” (39. 35) Job fait un premier pas vers le repentir et la confession, contraint de reconnaître qu’il est peu de chose: “Je suis une créature de rien… je mettrai ma main sur ma bouche” (39. 37).

Par une question terrible: “Je t’interrogerai, et tu m’instruiras!… Me démontreras-tu inique afin de te justifier?” (40. 2, 3).

Job, un homme pourtant intègre, capitule et arrive au point où Dieu voulait le conduire. Il lui dit: “Je t’interrogerai, et toi, instruis-moi!… J’ai horreur de moi et je me repens” (42. 4, 6).

L’intégrité ne suffit donc pas pour acquérir devant Dieu la véritable justice. Comme Job, il peut nous arriver d’entretenir en nous-mêmes des sentiments de propre justice, à cause d’une certaine religiosité. Alors le Seigneur peut être contraint d’agir comme pour Job afin de nous amener dans sa pleine lumière. Il nous faut toujours réaliser que la droiture de conduite est un résultat de notre foi. Elle est produite en nous par l’Esprit de Dieu. Associée à un témoignage rendu à notre Dieu, elle glorifie le Seigneur, sinon elle ne peut qu’entretenir notre orgueil.

Quelques versets sur la patience..

«[…]sachant que l’épreuve de votre foi produit la patience.» Jacques 1:3

«Réjouissez-vous en espérance. Soyez patients dans l’affliction. Persévérez dans la prière.» Romains 12:12

«Or, tout ce qui a été écrit d’avance l’a été pour notre instruction, afin que, par la patience, et par la consolation que donnent les Écritures, nous possédions l’espérance.»
Romains 15:4

«Soyez donc patients, frères jusqu’à l’avènement du Seigneur. Voici, le laboureur attend le précieux fruit de la terre, prenant patience à son égard, jusqu’à ce qu’il ait reçu les pluies de la première et de l’arrière-saison.» Jacques 5:7

 Si tu as apprécié l’article, j’espère que tu me visitera souvent en t’abonnant au blog tout en bas avec ton adresse e-mail, pour recevoir un courriel chaque fois que je publie un article, puis prenez un moment pour partager ce que tu as apprécié dans un commentaire. A bientôt, soit béni.

 

Publié dans Vie

2 réflexions sur “Avoir de la patience

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s