Qui est autorisé à baptiser ?

Seuls les pasteurs sont autorisés à baptiser une autre personne?

La Bible ne traite pas spécifiquement cette question. Quand on regarde les baptêmes décrits dans les Évangiles et le Livre des Actes, il semblerait que tout ce qui était nécessaire était d’être un disciple de Jésus ou Jean-Baptiste (dans les quatre évangiles) ou d’être un chrétien pieux, dans Le Livre des Actes), un chrétien « pieux » étant un homme qui partage la bonne nouvelle du salut, par la foi en Jésus-Christ et Son sang versé sur la croix. C’est en croyant cette bonne nouvelle que les gens voulaient être baptisés.

Voici quelques exemples de ces chrétiens chrétiens dans le Livre des Actes: Pierre et les apôtres ont baptisé un grand nombre de personnes dans Actes 2, car ils ont répondu au message concernant le Christ. Plus tard, Philippe, qui fut d’abord choisi pour distribuer de la nourriture aux veuves de l’église de Jérusalem, prêcha l’évangile à Samarie et y baptisa des croyants (Actes 6,8). Plus tard encore, Paul a baptisé certains de ceux qui ont fait confiance au Christ, dans le cadre de son travail missionnaire, mais il a aussi laissé d’autres pratiquer le baptême à sa place (Actes 16:33; 1 Corinthiens 1: 10-17).

Le passage qui répond à cette question indirectement se trouve dans le passage de la «Grande Commission» (Matthieu 28: 18-20). Ce passage enregistre le commandement de Jésus, celui de « faire des disciples toutes les nations » et comprend le baptême comme partie du processus de création de ces disciples. Si cette commission est donnée à tous les chrétiens (comme on le fait généralement), il s’ensuit que l’autorité de baptiser est également donnée à tous les chrétiens.

Les Epîtres ne discutent jamais de qui doit baptiser. Ce qui est discuté est le sens derrière le baptême. Dans le livre des Actes et dans les Épîtres, la compréhension correcte de la manière dont on est sauvé (Actes 19: 1-5) et du symbolisme impliqué dans le baptême (Romains 6) semble être plus importante que celui qui pratique le baptême.

Basé sur Matthieu 28: 18-20, ainsi que sur le silence des autres parties de l’Écriture concernant cette question, il semblerait que tout croyant vrai a autorité de Dieu pour baptiser, alors qu’il a l’autorité de Dieu pour évangéliser et enseigner tout ce que le Christ a commandé.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s