Rien n’aurait été pareil si tu n’avais pas existé 

Tu n’es pas là pour remplir l’espace comme un simple objet abandonné ou être un vulgaire arrière plan dans la vie de quelqu’un.

Tout lieu ou tu as été, et toute personne à qui tu as parlé aurait été différente sans toi.

Nous sommes tous connectés et impliqués dans les décisions de ceux qui nous entourent et ceux qui nous entourent sont affectés par les décisions de ceux qui les entourent et ainsi de suite… Nous sommes comme les acteurs d’un arbre généalogique géant de moments.

Là où tu es aujourd’hui est exactement là ou tu dois être.

Ce moment a attendu toute sa vie pour te rencontrer. Il veut t’apprendre quelque chose.
Ce moment est ton amant et tu es le soldat qui le rejoins, revenant d’une guerre.

Ce moment est un alléluia.

Les ténèbres ont honte de la quantité de lumière que tu tiens. Que s’est-t-il passé pour que tu en vienne à douter de la valeur que tu as?

Quand as-tu appris à ne plus aimer?

Rien ne serait pareil si tu n’existais pas. Et non, ça n’aurait pas été mieux non plus.

Toi, qui compte. La voix, le visage préféré de quelqu’un. L’âme qui se débrouille pour poursuivre son chemin.

Toi qui t’es sentie plus sali que saint,
Plus fissuré qu’une mosaïque. Tu as le regard si dépassé que le joyaux qui brille en toi a été ignoré par ta douleur.

Toi, le pardonné, le pardonneur, qui appartient à l’amour, ici même, en ce moment.

Toi, ce bouquet de cellules, cette joyeuse explosion, qui s’est bien produite, qui a donné naissance à ton être magnifique.

Ce sac de négativité que tu ne cesses de traîner comme un boulet de prisonnier, c’est terminé. Tu dois le lâcher. Oui, tu as perdu tant de chose que même perdre cette chose, qui pourtant te gâche la vie, te semblera difficile.

Mais fait moi confiance, lâche. le.

Le doute, le mal, le mal, le mal
Est fini. C’est terminé.

Aujourd’hui, tu l’as fait. Tu l’as fait.

Tu l’as fait ici.


Si tu as apprécié l’article, j’espère que tu me visitera souvent en t’abonnant au blog tout en bas avec ton adresse e-mail, pour recevoir un courriel chaque fois que je publie un article, puis prenez un moment pour partager ce que tu as apprécié dans un commentaire. A bientôt, soit béni.♥

Je te laisses avec un chant :


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s