La masturbation est-ce péché ?

Olalalala !!! La masturbation, le gros sujet…

Enfin, gros sujet, mais surtout parce que personne n’en parle, et qu’en réalité ça concerne l’énorme majorité des gens qui lisent ce blog (eh oui : je sais que ça concerne beaucoup de filles aussi).

Ce que j’aimerais juste chercher à montrer aujourd’hui, c’est ce que l’écrasante majorité d’entre nous ressent de façon très intuitive : se masturber constitue un péché.

 

1. Qu’est-ce que le péché ?

Commençons par le commencement : qu’est-ce qu’un péché ?

Un péché est une désobéissance à Dieu. Tout simplement. Or les commandements de Dieu découlent de la personne de Dieu. Tel est Dieu, tels seront ses commandements. Dieu est amour. Ainsi, il nous dit d’aimer aussi (Jean 13.34). Dieu est saint. Il nous dit donc d’être saint (Lév. 19.2). Dieu a fait preuve d’humilité. Donc nous le devons aussi (Phil. 2.5-7).

Pour résumer : le péché, c’est distordre l’image de Dieu que Dieu a placée en nous (Gen. 1.27), alors que nous nous refusons à ressembler à Dieu tel qu’il est vraiment. Dieu veut que tous, pour qu’ils soient saints, lui ressemblent à lui, car il est saint.

Dès qu’on ne ressemble plus à ça, on devient pécheurs. Le mot « péché », dans l’hébreu, a la connotation de « rater la cible ». La cible est d’être l’image de Dieu. Rater la cible, c’est manquer de lui ressembler.

 

2. En quoi consiste la masturbation ?

Donc maintenant, la masturbation. Il faut qu’on voie ce que c’est, et qu’on voie ce qu’il y a derrière, pour pouvoir voir si l’acte de la masturbation constitue un acte qui nous fait « rater la cible ».

Dans son état le plus commun, la masturbation est l’acte de se donner du plaisir sexuel, le plus souvent en entretenant dans ses pensées (ou devant ses yeux) des scènes qui constituent pour nous des fantasmes sexuels ou émotionnels.

 

3. Le péché de nos pensées

Il faut que nous soyons très clairs : la Bible nous défend l’acte sexuel hors mariage. Donc entretenir dans nos pensées le fait d’avoir des relations sexuelles (ou autres choses qui peuvent constituer le fait de faire l’amour sans l’acte sexuel, dépendant de nos fantasmes) revient à vouloir quelque chose qui ne nous appartient pas. En d’autres mots, il s’agit de la convoitise. Or convoiter est un péché. Point (Ex. 20.17). Jésus l’applique même à ce que nous désirons avec nos yeux, et ce que nous faisons avec nos mains (Matt. 5.28-30). Il est intéressant que dans ce passage, de façon successive, Jésus nous met en garde contre : 1. mater une fille/gars ; 2. pécher avec nos yeux ; 3. pécher avec nos mains. Je ne peux pas affirmer avec certitude que Jésus avait en tête la masturbation dans cette partie du sermon sur la montagne, mais c’est loin d’être absurde comme hypothèse. Jésus ne partageait pas nos pudicités évangéliques sur ces choses, et enseigner sur des choses très concrètes et parfois très privées était dans l’habitude de notre Seigneur.

Je vous laisse réfléchir à ceci : d’où viennent ces pensées dans votre vie ? Ça peut être de choses que vous avez vues ; de conversation entendues ; d’un manque affectif ; ou simplement le fruit d’une addiction. Ces choses, qui sont à la racine de vos pensées, sont-elles des choses qui, elles, glorifient Dieu ? Permettez-moi d’en douter.

 

4. Le péché de l’auto-gratification

Alors maintenant, certains diront : « Oui, mais moi, je me masturbe sans mauvaises pensées ». Si la Bible ne m’enseignait pas que l’amour ne soupçonne pas le mal, je vous dirais « mon œil »… Mais cela révèle peut-être plus de choses sur moi et mon aptitude à garder mes pensées que sur vous. Donc j’accepte que la question est légitime.

Mais je suis désolé de vous décevoir : ça reste un péché…

La raison toute simple est celle-ci : la masturbation consiste en de l’auto-gratification. C’est se donner du plaisir à soi-même. Or cette attitude est tellement contradictoire avec la personne de Dieu, qui se donne (lui le Dieu de l’univers !) pour que nous ayons la vie ; et qui nous appelle à faire de même. Je n’ai pas la place de développer plus ce point, mais je le considère fondamental. Comment peut-on considérer refléter l’image de Dieu au moment où l’on s’auto-gratifie de façon si égoïste ?

Il y a une deuxième raison. La Bible nous montre que la sexualité doit se vivre au sein d’une relation maritale. Oui, nous sommes des êtres sexués, que nous soyons mariés ou non. Cependant, le sexe est là pour donner du plaisir à son époux(se). C’est ce merveilleux paradoxe : c’est alors que l’on cherche à faire du bien à l’autre que l’on se retrouve à éprouver soi-même un plaisir immense, parce que notre partenaire aussi cherche notre bien avant tout.

Cette réalité est tordue au point le plus crucial au moment où l’on se masturbe : la sexualité est alors vécue pour mon plaisir. Ce n’était jamais son intention.

Il y aurait encore des TONNES et des tonnes à dire dessus. Mais pour l’heure je vais vous laisser avec ce verset :

5. Romains 8.1

Si je dis tout cela, ce n’est pas pour condamner. Qui suis-je pour condamner, moi qui ai cloué le prince de gloire à la croix par mes actes ?

Mais la grâce de Dieu n’est pas une raison pour rester impassibles devant le péché. C’est pour la liberté que nous avons été libérés. Or si nous ne reconnaissons pas que la masturbation est une de ces chaînes qui nous fait devenir conformes à notre ancienne nature pécheresse, nous ne vivrons jamais la glorieuse liberté des enfants de Dieu ; nous ne régnerons jamais dans la vie avec Christ, mais nous vivrons plutôt selon ce que nous ne sommes pas : des gens morts spirituellement en Adam (si ce dernier paragraphe vous mystifie complètement, j’espère que mes articles dans les jours à venir sur Romains 3-8 vous aideront à voir clairement l’extravagante grâce de Dieu).

Appelons un chat un chat : la masturbation est un péché. Ne soyez pas condamnés par cette affirmation : Christ vous justifie, quoi que ce soit que vous ayez fait hier soir. Et soyez maintenant libres, enfants de la vie  !

Que faire après une énième chute ?

1. Adopter la bonne attitude vis-à-vis de son péché, la masturbation

Premièrement, il convient d’adopter la bonne attitude vis-à-vis de son péché. Le péché de la masturbation reste grave, horrible et déplaisant à Dieu. Dieu, même dans son amour, ne légitimera jamais cela. Il ne faut donc pas minimiser ou essayer de légitimer le péché. Plonger dans le déni et refuser de voir la vérité en face pour refouler la culpabilité ne résoudra rien. Jouer avec le péché sous prétexte que Dieu pardonnera est très dangereux, et peut conduire à l’insensibilité ou l’endurcissement : on ne ressent plus la présence de Dieu et on ne parvient plus à se repentir. Il ne faut donc pas banaliser la masturbation. Mais cela ne veut pas dire qu’il faille crouler sous le poids de la culpabilité. La bonne attitude à adopter consiste à courir instantanément vers Dieu et Lui confesser son péché. Il est fidèle et juste pour nous pardonner, lorsque nous nous humilions devant Lui. Et il peut nous pardonner autant de fois que possible, car sa grâce est illimitée ! Il veut nous restaurer et nous relever la tête ! Amen !

2. Retrouver l’envie de lutter

Chaque fois que vous tombez, prenez la résolution de lutter avec encore plus de force. Mais reprécisons bien la nature de la lutte : il ne faut pas “lutter contre la masturbation” proprement dit, mais “il faut lutter pour s’attacher à Jésus”, qui lui a déjà vaincu la masturbation ! L’essentiel de la lutte consiste donc à persévérer dans l’attachement à Jésus au travers de la Parole et de la prière. S’organiser, libérer son emploi du temps, pour passer le maximum de temps auprès de Dieu, est un impératif. (En gros, mettre en place un “plan vigi-porno écarlate” haha le terme est bizarre je sais.) Plus on est rempli de Dieu, plus la lutte sera facile. Jusqu’où es-tu prêt à lutter, prier, implorer Dieu pour ta délivrance ? Ta détermination à t’en sortir garantira ta libération. En Christ, il n’y a aucune tentation qui ne soit au dessus de nos forces.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s