La manipulation au sein de la communauté chrétienne

Il y a, comme l’a prévenu Paul, des loups dans la bergerie au sein de la communauté chrétienne. Cela peut passer par des personnes qui utilisent le nom de Jésus à des fins perverses narcissiques pour satisfaire des besoins personnels, jusqu’à être prêts à tout pour renverser l’Église de Christ. Certains sont si forts qu’ils peuvent grimper les échelons jusqu’à une position dans l’Église qui permet d’avoir autorité sur une multitude d’êtres, ou même les échelons au yeux d’une personne.

« Prenez donc garde à vous-mêmes, et à tout le troupeau sur lequel le Saint-Esprit vous a établis évêques, pour paître l’Église du Seigneur, qu’il s’est acquise par son propre sang. » Actes 20:28

Voilà pourquoi il est important de ne pas soutenir l’existence de hiérarchies dans l’Église. Il y a des fonctions, mais pas des positions. Nous sommes des pierres vivantes utiles à l’édifice qui unifie l’Église.

Une pierre nocive dans la structure d’une maison n’est pas dangereuse tant que toutes les autres pierres ne se sont pas laissées passer dessus par elle. Car le jour où cette nocivité éclatera au grand jour, toute la construction sera détruite et les dégâts seront considérables. Ne laissez aucune pierre vous passer dessus tant que vous n’êtes pas sûrs que celle-ci est vivante et non morte-vivante.

Ces loups font bonne figure au sein du troupeau, mais au moment où l’une des brebis se méfie où même le démasque, non seulement il est dangereux mais il se met position d’attaque commençant à songer à des stratégies pour renverser son ennemi – toute personne qui ne se soumet pas à sa manipulation – et est prêt à utiliser n’importe quel moyen pour imposer le silence.

Se protéger

La meilleure manière de se protéger contre ces personnes, est de premièrement prier pour le discernement et la protection du Saint-Esprit. Ensuite, rester sur ses gardes par rapport à ceux que nous laissons entrer dans nos vies, ceux à qui nous donnons une certaine possibilité d’influencer nos vies. L’autre manière est de prier pour ces personnes. Remettre leur sort à Celui qui brise toutes chaînes.

« Il y a, en effet, surtout parmi les circoncis, beaucoup de gens rebelles, de vains discoureurs et de séducteurs, auxquels il faut fermer la bouche. Ils bouleversent des familles entières, enseignant pour un gain honteux ce qu’on ne doit pas enseigner. » Tite 1:10

La tête, Christ. Le corps, nous.


C’est un péché de manipuler – et c’est aussi un péché d’être manipulé.

L’art de la manipulation est une chose ancienne. Dans Luc 10, Jésus a refusé d’accepter d’être blâmé par ce qui semblait être une femme manipulatrice.

« Marthe, occupée à divers soins domestiques, survint et dit: Seigneur, cela ne te fait-il rien que ma sœur me laisse seule pour servir? Dis-lui donc de m’aider.
 » (Luc 10:40).

Elle fait sous-entendre:

« Seigneur, ne te soucis-tu pas que ma sœur m’aie laissée servir seule?

La réponse de Jésus est intéressante et exemplaire. Il dit: « Marthe, Marthe, tu t’inquiètes et tu t’agites pour beaucoup de choses ». Jésus a été doux, mais notez qu’Il n’a pas accepté la manipulation et le voyage de culpabilité qui lui a été déposé par Martha.

Permettez-moi de vous dire quelque chose dont vous devez vous rappeler: c’est un péché de manipuler. C’est une position confortable.

Le point?

Vous ne pouvez pas arrêter de manipuler ; Vous ne pouvez libérer personne tant que vous êtes vous-même un esclave du mensonge, des ténèbres.

Le jour où j’ai découvert que j’ai été pardonnée, je n’ai plus eu à manipuler. Donc, si vous vous trouvez à tordre et à transformer tout le monde, par vos convoitises, mettez-vous à genoux et priez, « Dieu, je veux être libre de manipulation. Je veux vraiment être pardonné ».

Et si vous vous rendez compte que vous avez été manipulé c’est un péché. Et vous vous sentez probablement comme ça parce que vous ressentez de la culpabilité.

La solution?

Encore une fois, mettez-vous à genoux et priez, « Dieu, laisse-moi savoir combien je suis pardonné par le sang de Jésus ! »

Repentez-vous.

C’est de cette manière – et la seule – que l’on peut être libre de la manipulation.


 

2 commentaires

  1. Col 2: 8 Prenez garde que personne ne fasse de vous sa proie par la philosophie, et par de vaines tromperies conformes à la tradition des hommes et aux rudiments du monde, et non selon Christ.

    J'aime

  2. Bonjout a vous

    La manipulation au sein des non eglises, nous le vivons aujourd’hui …
    Ils y’a ce qui tordent les ecritures pour seulement arriver a leur but…

    Nous nous devons d’être conscient de cela et sachant qu’aux milieu de nous il y’a des loups.
    Alors mes chères frères soyons vigilant en cultivant une intimité avec le Saint-Esprit.
    Et surtout en sondant les écritures et s’informer sur les intentions de Dieu sur notre vie.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s